TEPcv

TEPCV paneau

Territoire à Énergie Positive pour la croissance verte (TEPcv)

La Picardie Verte a été reconnue par l’État comme un territoire présentant de fortes potentialités pour repenser totalement les besoins énergétiques liés à sons développement et a obtenu le Label TEPcv en février 2015.
L’objectif d’un Territoire à Énergie Positive pour la croissance verte (TEPcv) est de réduire au maximum les besoins en énergie et de les couvrir par la production d’énergies renouvelables locales, au moins pour les trois usages principaux du quotidien : chaleur, électricité, mobilité.

Des actions ciblées et innovantes sont lancées afin de réduire la consommation d’énergie, de limiter les émissions de gaz à effet de serre et de développer les énergies renouvelable pour préserver l’énergie et le climat.

Thermographie aérienne

Afin de lutter contre le gaspillage énergétique, la Communauté de Communes a mené, en février 2016, un diagnostic par thermographie aérienne infrarouge. Un avion a survoler l’ensemble du territoire afin de disposer d’images de toutes les toitures pour visualiser les déperditions de chaleur et identifier d’éventuels défauts d’isolation.
À partir de la mi-octobre 2016 se tiendront des salons de restitutions dans 9 communes afin de présenter les résultats. Chaque habitant pour venir retirer une photo de sa toiture et pourront poser toutes leurs questions à des experts d’organismes publics qui les orienteront dans les démarches à suivre (conseils pour les travaux, aides financières éventuelles…)

Plantation de haies

Durant ces deux prochaines années, la CCPV accompagnera les municipalités souhaitant planter des haies sur leurs terrains communaux. Le 25 novembre 2016, jour de la Sainte Catherine, sera le lancement de l’opération, s’appuyant sur le célèbre proverbe “A la Sainte Catherine, tout bois prend racine”.

Rénovation du parc d’éclairage des communes

Le Syndicat Énergie 60 (SE60) a réalisé un audit sur l’éclairage public du territoire. Le but était de faire un diagnostic du type d’ampoules utilisées et de leurs systèmes de commande.
Depuis le 1er janvier 2016, les lampes à vapeur de mercure sont interdites ce qui représente 1 800 ampoules qui doivent être remplacées sur notre territoire. Ces changements sont en cours, le coût étant pris en charge, en partie, par le SE60, la CCPV et les communes.
Des armoires de commandes vétustes doivent également être remplacées ou mises au normes. Grâce à l’installation d’horloges astronomiques, l’éclairage sera ajusté en fonction de l’heure de lever et de coucher du soleil permettant de réaliser des économies : 254 horloges astronomiques seront installées sur le territoire. La CCPV participe financièrement à ces changements.

Zéro pesticides

A partir du 1er janvier 2017, il sera interdit pour les communes d’utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces publics. Afin d’aider les municipalités à répondre à cette norme, la CCPV va organiser deux journées de formation à Thieuloy-Saint-Antoine et à Songeons à destination des élus et du personnel municipal chargé de l’entretien.
Certaines Mairies, comme Moliens et Formerie, n’ont pas attendu l’application de la loi et entretiennent déjà leur commune sans pesticides ni désherbant.